OLIVIA RUIZ

 

A L’IMAGE DE SON ÉMOUVANT NOUVEAU PROJET «BOUCHES COUSUES», OLIVIA RUIZ PROUVE QU’ELLE EST UNE ARTISTE PROTÉIFORME, ET DÉLIBÉRÉMENT EMPREINTE DE SES RACINES ESPAGNOLES.

Que la malicieuse « Femme Chocolat » a changé depuis 15 ans et son album phare vendu à plus d’un million d ’exemplaires.

Olivia Ruiz n’en finit pas d’explorer son art et son histoire personnelle. Cette quête d ’identité l’a conduite en Espagne pour la tragédie musicale « Volver », coécrite en 2016 avec le chorégraphe Jean-Claude Gallotta.

Avec sa nouvelle création originale « Bouches cousues », elle poursuit sa réflexion sur l’immigration. « Trois de mes grands-parents ont quitté l’Espagne pendant la guerre civile et j’ai compris très tôt que savoir d’où je venais deviendrait une question centrale dans mon développement artistique et personnel », explique celle qui allie ici à merveille concert presque chuchoté, exposition photographique, et échanges sur le déracinement.


mercredi 10 novembre 2021 20h00 - LILLE - THEATRE SEBASTOPOLreserver

retour