CHANTAL GOYA

40 ans de scène, 4 générations de spectateurs, 40 millions de disques vendus…
"Nous sommes tous marqués par un souvenir de Chantal Goya nous reliant à notre enfance…"
LE SOULIER QUI VOLE

"Le soulier qui vole" est la première grande comédie musicale de Jean-Jacques Debout créée pour Chantal Goya en 1980.
La comédie musicale de votre enfance ayant rassemblé plus de 2 millions de spectateurs en France et en Belgique revient au Palais des Congrès de Paris les 2 et 3 février 2019, avant une tournée à travers la France, la Belgique et la Suisse.
Dans un petit village d'Alsace des élèves disent au revoir à leur professeur de musique quand apparait dans le ciel un énorme soulier. Grâce au soulier de son ami le géant Balthazar, Marie Rose et une cigogne volent vers le petit village pour venir chercher tous leurs petits amis et les emmener dans une forêt magique. Ils arriveront au fameux château Nougatine. Mais une vilaine sorcière accompagnée d'une petite pie veut enlever Marie Rose. Tous les animaux de la forêt se mobilisent pour chasser la sorcière et la pie.
Le danger écarté, Marie Rose emmènera tous ses amis dans le village d'Animauville où de belles fêtes auront lieu avec tous vos personnages adorés et vos chansons préférées : le lapin, Pandi-Panda, Bécassine, Croque-Monsieur, Guignol, le coucou, l'alphabet, la leçon de musique, les petites marionnettes, les petits lapins roses …
Hélas, tout cela n'était qu'un rêve et les élèves disent au revoir à Marie Rose qui repartira dans le grand soulier qui vole pour le ramener au géant Balthazar comme promis…
samedi 25 septembre 2021 15h00 - LILLE - ZENITH reserver
dimanche 26 septembre 2021 15h00 - ST OMER - SCENEOreserver

[ REPORT ]

Suite aux recommandations publiques, nous sommes contraints de devoir reporter les représentations de Chantal Goya en septembre 2021, voici donc les nouvelles dates :

Scénéo de St Omer ➤ Le 26/09/2021

Zénith de Lille ➤ Le 25/09/2021

Vos billets restent valables pour cette nouvelle séance.

Nous vous prions d’accepter nos plus sincères excuses pour la gêne occasionnée.


retour